Envie de participer ?
Nationale 3 : Le sprint final est lancé

Il ne reste plus que cinq journées avant le coup de gong final du samedi 4 avril au soir. Hasard du calendrier, ces cinq rencontres vont se succéder sans aucune coupure.

En tête de la poule, les choses sont limpides : la première place ne peut plus être obtenue que par le Stade Montois ou Castelnau Médoc. En s’inclinant d’extrême justesse à Mitterrand, les Poudriers de Saint Médard ont perdu toute chance de passer devant. Ils comptent désormais cinq points de retard sur les deux co-leaders qui les ont battus à deux reprises. Comme les deux gros bras vont de surcroît se rencontrer le 14 mars à Castelnau ( il y aura bien un vainqueur ), la messe est dite pour Saint Médard.  Nous reviendrons sur le “combat des chefs” plus avant.

En queue de classement, les choses se sont un peu décantées mais les jeux ne sont pas encore faits. Avec un total de seulement 22 points, La Rochelle 2 semble la formation la plus mal embarquée car elle n’aura que deux rencontres à domicile à disputer pour trois déplacements. Roche Vendée a le même nombre de points mais recevra trois fois ( dont La Rochelle et Elan Tursan ) lors de ces cinq dernières journées. Roche affrontera quatre adversaires directs pour le maintien. Ce sera aussi le cas pour Grandfonds ( 23 points ) qui devra en revanche voyager trois fois. Compliqué pour les Lot et Garonnais ! Cela ne sera pas simple non plus pour l’Elan Tursan ( 23 points ) qui se déplacera aussi trois fois. Quant aux autres Lot et Garonnais de Colayrac ( 23 points ), ils auront l’avantage de recevoir trois fois et affronteront quatre adversaires directs. Cela ne signifie pas pour autant que les trois formations qui seront reléguées le 4 avril au soir sont dans cette liste de cinq. Challans, Val d’Albret et Saint Georges ne comptent “que” 24 points et ne sont pas encore à l’abri. Il y aura en effet tellement de confrontations directes entre ces huit équipes qu’il est impossible de faire un pronostic infaillible à ce jour. Chaque semaine risque de nous réserver sont lot de surprises ou d’exploits. Attendons donc.

En tête, les choses sont plus claires : les deux co-leaders, toujours au coude à coude, vont recevoir deux fois et se déplacer trois fois. Est-ce le signe qu’ils termineront avec le même nombre de points le 4 avril au soir ? Rien n’est moins sûr. Tous les spécialistes ont inscrit en rouge sur leur agenda la date du 14 mars, soir où Castelnau va recevoir le Stade Montois. Le gymnase Canterane va se transformer en véritable volcan d’autant que les Montois ont été les seuls à faire mettre genou à terre, et de quelle manière ( 75 à 52  ), aux hommes de l’inoxydable Président Tresmontant. Il y aura donc de la revanche dans l’air et il faudra que les gars de la Préfecture des Landes mettent le casque lourd. Le combat sera féroce ! Chacun cherchera à remporter la victoire mais la notion de goal average direct aura aussi son importance. Pour l’instant, les Montois ont l’avantage : + 23.

Pour autant, le vainqueur de cette rencontre ne sera pas assuré de terminer premier. Ce samedi, la 18è journée aura peut être réservé son lot de surprises. Le Stade Montois reçoit Challans qui, en danger, va se déplacer avec la meilleure équipe possible en profitant du weekend de relâche du championnat de Nationale 1. Ce sera un second match piège consécutif pour les hommes de Patrick Dumas après la réception de Saint Médard. De son côté, Castelnau se rend à Saint Georges qui les avait poussés à la prolongation en Médoc. Les Vendéens ont un urgent besoin de points…. Là aussi, rien n’est joué d’avance.

Passé le 14 mars, il restera trois journées et deux déplacements pour les deux belligérants. Peut être que les Gersois de Valence Condom vont servir d’arbitre pour la montée puisqu’ils vont recevoir le Stade Montois le 29 mars puis Castelnau lors de la dernière journée. Peut être faudra-t-il attendre les derniers instants de la saison pour connaître le premier de cette poule D.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.