Envie de participer ?
Nationale 2 : Les Montois à bout de souffle à Rezé : 68 à 62.

Le voyage s’est déroulé, sous la pluie et dans le vent à partir de Saintes et, cerise sur le gâteau, les Montois ont eu mille difficultés pour prendre leur collation debout au fond d’une station-service d’autoroute. La légendaire réputation de bon accueil des gens du Sud-Ouest n’est pas usurpée !

Bref, est-ce le voyage ? Est-ce un échauffement mollasson ? Toujours est-il que coach Dumas est obligé de prendre un temps mort au bout d’à peine 120 secondes, car le planchot affiche déjà 8 à 0.  Les Montois ont fait un faux départ qui les contraint à ramer à contre-courant face à une formation qui possède plusieurs snipers particulièrement en verve. Sous l’impulsion d’Hugo Pellure, ils trouvent enfin le chemin du filet adverse et l’écart se stabilise : 23 à 16 à la 10è.

Le début du second quart-temps des Montois est beaucoup plus consistant et désoriente les locaux. Les deux équipes se retrouvent à égalité 26 partout à la 15è mais les visiteurs gâchent deux possessions de suite pour passer devant, ce qui aurait peut-être semé le doute dans la tête des Nantais. Au contraire, ces derniers infligent à nouveau un 8 à 0 qui renvoie les « Jaune & Noir » à leurs chères études. Tout est à refaire à la pause, atteinte sur le score de 39 à 33.

Le troisième quart-temps sera celui des visiteurs qui bousculent leurs adversaires et les empêchent de dégainer. Garcia Urbina et Pellure donnent le ton et ce dernier chaparde un nouveau ballon dans les mains du meneur adverse pour aller offrir un léger avantage aux siens à la dernière bouée : 52 à 54.

Hélas, le début de l’acte de vérité est à nouveau en faveur des tireurs d’élite locaux qui infligent un troisième 8 à 0 aux Montois. Ces derniers resserrent les boulons en défense et, comme au troisième acte, font perdre leur Latin aux Nantais. Ils repassent même devant un instant et les deux équipes sont au coude à coude au moment de l’emballage final (63 à 62 à la 37è). Hélas pour les Landais, ils n’ont plus d’essence et ne trouvent plus de solution en attaque. Les Nantais enfilent une nouvelle perle à 3 pts (ils en ont marqué 12) et parviennent à mieux gérer le money time.

Avec une rotation de plus et tout le monde au diapason, le voyage se serait transformé en une belle balade Nantaise. Il fallut au contraire rentrer le cœur gros et braver les intempéries.

Point très positif, le groupe a montré un tout autre visage dans l’adversité que face à Auch. Ne dit-on pas qu’il faut arroser les plantes pour qu’elles poussent ? 

AB

© 🖼️ : Rezé Basket 44


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.